L’intelligence du stress et comment l’utiliser pour s’épanouir

Comment cultiver un état de bien-être et de sérénité durables, l’intégrer en profondeur dans notre quotidien? Je vais vous présenter 3 habitudes à prendre pour utiliser l’énergie de stress en votre faveur.

J’ai envie ici de mettre en lumière ce que la Nature nous offre, dans sa grande bienveillance. En fait, je meurs d’envie de vous parler des Fleurs de Bach car leur étonnant pouvoir ne cesse de m’émerveiller 🙂

Il y a un pouvoir incroyable, une intelligence bluffante dans les fleurs.

Tout comme la sensation de stress est une fonction activée par l’intelligence à l’œuvre dans votre corps, cette même intelligence qui anime la vie dans sa globalité et ses plus fins rouages a prévu ces merveilleux outils de rééquilibrage.

Figurez-vous que la Nature a confié à chaque fleur une qualité positive spécifique, un potentiel qui va s’activer chez la personne recevant la vibration ou message de cette fleur (transmis dans l’élixir floral).

« Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement. »

Carl Gustav Jung

C’est simple: si vous avez le cafard et une tendance à voir le verre à moitié vide, la Gentiane ranimera votre optimisme. Comprenez moi bien, je ne parle pas ici de vous servir un verre à moitié plein de Suze, mais de 2 gouttes d’élixir floral de Gentiane 😉

Une vraie technologie de pointe. Essayez et vous verrez.

Les élixirs floraux apportent des solutions sur mesure, avec en plus cette possibilité de transformer durablement votre état d’âme. C’est à dire qu’ils vous rééquilibrent en vous reconnectant à vos ressources profondes.

Avant de parler plus des Fleurs, ajustons d’abord notre perspective en ce qui concerne le stress et tout ce qui entame notre tranquillité.

« C’est la manière dont nous nous situons par rapport à nos émotions qui nous enchaîne ou nous libère. » Jack Kornfield

Le problème en soi, ce n’est pas tant le stress ou les émotions dites négatives. La question est plutôt: comment réagissez-vous face au stress qui vous assaille? Comment régulez-vous vos émotions?

Voilà une interrogation dont la réponse est cruciale.

Êtes-vous en train de vous débattre, de lutter contre, d’essayer de tenir le coup malgré les signaux d’alarme?

Si vous voyez le stress comme un oppresseurà vaincre, je vous suggère une approche différente qui vous permettra de recycler cette énergie et la mettre à profit pour votre développement.

Voici comment:

1. Accueillez le stress et son message

La sensation de stress vous fait l’effet d’un épouvantail, mais elle est votre alliée, c’est une fonction naturelle qui est là pour vous dire: stop! Elle vous prévient d’un danger,  vous signale une adaptation nécessaire, elle veut vous faire prendre conscience que quelque chose cloche.

En fait le stress travaille pour vous. C’est une réaction intelligente de votre corps que vous ne devriez pas ignorer, sinon la situation va probablement mal tourner.

Alors baissez les armes. Ne luttez plus contre le stress, recevez-le en ami et invitez-le à discuter. Respirez, détendez-vous et écoutez.

Unissez son intelligence à la vôtre. Au service de votre bien-être et de votre développement.

Et comment? Pour cela passons à l’action suivante.

2. Faites l’état des lieux

Maintenant nous avons compris qu’au lieu de faire la guerre au stress il faut s’intéresser à son message: quels sont les éléments déclencheurs de ce stress?

C’est lorsque nous sommes en état de stress que nos fragilités et nos points faibles ressortent.  Mettez à profit cette opportunité de mieux vous connaître. Essayez d’identifier clairement ce qui se passe en vous. Qu’est-ce qui provoque la sensation de stress, et comment vous la vivez-vous précisément: nervosité, abattement, irritation, impatience, angoisse…?

Par exemple, on peut être temporairement submergé par la somme de travail qui nous incombe et douter de pouvoir y arriver (1), être stressé du fait d’un état d’épuisement (2), d’agitation impatiente (3) , ou bien parce que l’on exige trop de soi-même (4).

La peur, que ce soit celle de perdre son travail (5), ou une autre, peut aussi être une source de stress. Les relations, le sont aussi, lorsqu’elles sont usantes ou toxiques (6).

Une fois cela clarifié, vous allez pouvoir passer à la prochaine étape.

3. Faites-vous une fleur 

Maintenant vous allez enfin expérimenter le pouvoir harmonisant des Fleurs de Bach.

Quelle que soit la cause du stress, une ou plusieurs fleurs vous aideront à rééquilibrer la situation .

En cas de crise, de stress profond, de situation d’urgence, le premier réflexe sera la formule d’urgence, le fameux « Rescue Remedy » mis au point par le Docteur Bach. A toujours avoir dans son sac!

Dans les exemples donnés plus haut entre parenthèses, j’ai évoqué le ressenti en lien avec:

1) l’Orme (Elm): accablement, sentiment d’être débordé et qu’on n’y arrivera pas

2) l’Olivier (Olive): épuisement physique et/ou mental

3) l’Impatiens: tension intérieure, irritation, impatience

4) l’Eau de roche: grande exigence de maîtrise de soi ou le Pommier sauvage: perfectionnisme lié à une mauvaise image de soi

5) Mimulus: peurs identifiables

6) Entre autres possibilités: Centaurée (Centaury) si l’on se laisse dominer par les autres sans pouvoir refuser leurs demandes; Pin sylvestre (Pine) si c’est la mauvaise conscience et la culpabilité qui nous accablent; Chicorée (Chicory) si c’est la dépendance affective, la peur inconsciente d’être abandonné, qui empoisonne la relation.

Lorsque vous avez trouvé les élixirs floraux qui vous correspondent, vous pouvez les prendre directement, 2 gouttes sur la langue, ou bien en diluer 2 gouttes dans une bouteille d’eau que vous agiterez, et en prendre plusieurs fois dans la journée. Le facteur décisif pour leur efficacité, c’est votre assiduité: 3 – 4 fois par jour.

Si vous ne parvenez pas à déterminer quels sont les fleurs dont vous avez besoin, si la difficulté que vous traversez vous parait insurmontable, vous pouvez toujours faire appel à un spécialiste qui vous aidera à y voir plus clair et vous conseillera. Vous pouvez également faire appel à moi, je propose des  entretiens en ligne et vous envoie votre mélange personnalisé.

Sachez que les huiles essentielles s’entendent très bien avec les élixirs floraux. Offrez-vous donc une pause aromatique, à respirer et/ou à appliquer sur le plexus solaire, les poignets, selon celle que vous choisirez.

Mon réflexe quand je suis saisie par la désagréable sensation du stress, c’est l’huile essentielle de Marjolaine des jardins. L’huile essentielle de Petit Grain Bigarade et de Ylang-ylang sont également très relaxantes.

N’hésitez pas à m’adresser des commentaires ou des questions, je serai heureuse d’entendre vos réactions et d’y répondre 🙂

Je remercie Olivier Roland du blog Habitudes Zen. C’est grâce à l’évènement interblogueur qu’il organise sur le thème “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” que j’ai eu l’inspiration d’écrire cet article. J’apprécie son blog, et en particulier cet article.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *